Julia Maroh a attiré notre attention sur la censure qui frappe la traductrice de la version iranienne de « Le bleu est une couleur chaude ».

Sensibles à ce sujet, nous nous permettons de relayer sa tribune. N’hésitez pas à partager, attirer l’attention des pouvoirs publics, les réseaux sociaux ont déjà prouvé leur efficacité dans ce genre d’affaire.

Restons vigilants et mobilisés.

Le SNAC BD.

Attachments
  • sepidehjodeyri-169
  • sepideh_joeyri

Related Post

Leave us a reply

You must be logged in to post a comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.